Prix Permaculture jeunesse

Cette catégorie a pour but d’honorer les jeunes qui agissent pour générer un changement positif.

Les jeunes d’aujourd’hui sont l’avenir de demain. Afin de célébrer et soutenir le travail des jeunes personnes qui, à travers le monde, utilisent la permaculture et autres pratiques de régénération pour aider à guérir la planète, l’Abundant Earth Foundation (AEF) organise le Prix Permaculture jeunesse. Forte de 4 ans d’existance, l’AEF a la joie de s’associer avec Lush pour honorer les jeunes qui agissent pour générer un changement positif.

De la création de programme artistiques éducatifs au développement d’entreprises dans des régions défavorisées, de la plantation d’arbres dans des orphelinats africains à la consolidation d’une sécurité alimentaire après un ouragan, les précédents projets lauréats de ce prix enrichissent déjà le monde entier par leurs solutions diverses et innovantes.


Gagnants du prix pour 2021

En 2021, quatre lauréats se partageront un prix de 10 000 £.

Vous trouverez ci-dessous les gagnants et les autres projets présélectionnés.

Gagnant

Education for Climate Action for Peace (E4CAP)

Le projet Education for Climate Action for Peace (E4CAP) est né en 2019 pour combattre le changement climatique et proposer des formations pour des modes de vie durables à des réfugié·e·s et jeunes apatrides qui n’ont pas accès à l’éducation publique et ne peuvent pas travailler légalement en Malaisie.

E4CAP est le fruit d’une collabortion entre anciens élèves de PDC, dont certain·e·s jeunes réfugié·e·s. Ces dernier·ère·s organisent les initiatives du groupe qui s’adressent aux adolescent·e·s, Teens4CAP.

Depuis 2019, le groupe organise et soutient :
– Des ateliers d’introduction à la permaculture (3) ;
– Des cours en ligne d’agriculture urbaine éco-comestible, animés par Teens4CAP (6) ;
– Des rassemblements de jeunes pour la Journée mondiale des sols et la Journée mondiale de l’environnement en Malaisie ;
– Des récompenses pour les jeunes à l’occasion de la Journée mondiale des sols ;
– Des stages-vocation de 3 mois sur les modes de vie durables (3) ;
– Une série de vidéos de cuisine éducatives ‘Garden to Table’, pour l’UCSI University et USCI Living Lab ;
– Une plateforme d’e-commerce pour l’UCSI Living Lab, permettant de vendre des graines et des récoltes ;
– La distribution de légumes à des centres de réfugié·e·s et à 20 familles de réfugié·e·s gérées par des mères célibataires ou veuves ;
– Des pots végétariens pour permettre à 70 familles à revenus faibles de démarrer leurs propres cultures ;
– La conception et mise en place de jardins alimentaires dans un centre de victimes de la maladie d’Alzheimer, une école pour enfants à besoins spécifiques et l’UCSI University and College.

  • 2021
  • Youth In Permaculture Award

Gagnant

Malawi Schools Permaculture Clubs

Malawi Schools Permaculture Clubs (MSPC) forme les éducateur·rice·s du nord du Malawi à la mise en place de clubs extra-scolaires de permaculture pour leurs élèvres. Grâce à ces clubs, les élèves acquièrent des connaissances et compétences en permaculture, qu’ils·elles peuvent appliquer directement à l’école et créer des jardins en polyculture, afin d’y cultiver des plantes indigènes.

Le groupe existe aujourd’hui depuis 6 ans et a travaillé avec 22 écoles, touché 2 000 personnes et formé 120 éducateur·rice·s. Il a développé des packs de formation permettant aux éducateur·rice·s d’organiser leurs sessions, et fourni des ressources de base, comme des outils et des graines, pour permettre aux écoles de démarrer leurs activités de permaculture, le tout en développant la participation des membres de la commuanuté à la réalisation des projets.

Le groupe MSPC se prépare actuellement à lancer un programme partenaire permettant de soutenir des ONG dans d’autres régions, et de leur permettre de mettre en place leurs propres clubs de permaculture et réseaux de soutien pour les éducateur·rice·s. MSPC est aussi au cœur d’un projet pilote, le Permaculture Evaluation Toolkit (PET), qui permet de tester un modèle d’évaluation de l’impact des programmes de permaculture locaux, dans le but d’analyser plus rigoureusement leurs impact et identifier les outils accessibles pour élargir le mouvement de la permaculture.

  • 2021
  • Youth In Permaculture Award

Gagnant

Sacha Kuyrana Maltakuna – Young Kichwa Defenders of the Forest

Sachawaysa (Équateur) est une magnifique région vallonnée, où la forêt amazonienne rencontre le pied des Andes, à 900 mètres d’altitude.

La communauté s’est organisée pour travailler de façon honnête, proactive et transparente à la régénération de la culture Kichwa, ainsi que celle des forêts, qui ont été presque détruites par l’installation des populations espagnoles dans la région, donnant lieu à des attitudes et actions hostiles envers le peuple Kichwa, ses coutumes et les forêts tropicales régionales.

Sacha Kuyrana Maltakuna – Young Kichwa Defenders of the Forest prévoit d’acheter une propriété d’un hectare, y construire des bureaux simples avec des matières locales et planifier, concevoir et réaliser un jardin ancestral comprenant des dizaines de fruits, noix, palmiers, plantes médicinales et arbres à bois dur, notamment des espèces traditionnelles qui aident à améliorer la qualité des sols, ainsi que des plantes, champignons et levures à cycle de vie plus court, par exemple des champignons comestibles récoltés dans la forêt.

Le groupe prévoit de réaliser un livre de recettes végétarien kichwa, riche en recettes et ingrédients traditionnels, à partager avec les jeunes de la région.

Les projets du groupe sont organisés et menés par des jeunes, qui demandent à leurs grands-parents (aîné·e·s) leur avis sur les valeurs, les projets et la meilleure façon de faire en sorte que leur travail bénéficie aux communautés alentour.

  • 2021
  • Youth In Permaculture Award
Photo: Sacha Kuyrana Maltakuna – Young Kichwa Defenders of the Forest

Informations sur les projets

Gagnant

SCOPE Kenya

Fondé en 2014, le Programme Permaculture dans les écoles et collèges (Schools and Colleges Permaculture Programme, ou SCOPE) est une organisation de développement des capacités et réseaux locaux qui promeut l’enseignement de la permaculture/agroécologie dans les écoles et communautés.

Le but de ce projet est de fournir aux jeunes des bonnes pratiques d’utilisation des terres, pour restaurer l’écosystème et améliorer sa résilience en termes de production alimentaire, génération de revenus et préservation de la biodiversité, au profit des générations actuelles et futures. Le programme forme des jeunes encore à l’école ou sorti·e·s des études, aux bonnes pratiques de développement durable et de gestion des ressources naturelles, en créant un lien avec la nature et la culture.

SCOPE Kenya adopte une approche de développement holistique, en collaboration avec les élèves, enseignant·e·s, parents, leaders locaux·ales et communautés voisines. Le groupe utilise des outils de gestion intégrée des terres pour retravailler et faciliter la transformation des sols dégradés en paysages plus verts et plus productifs, avec des système de préservation de l’environnement, grâce à des pratiques de permaculture/agroécologie.

Le groupe a notamment : présenté ses méthodes dans 16 écoles ; formé 20 travailleur·euse·s et 27 enseignant·e·s à la permaculture/agroécologie ; facilité la mise en place de 12 modèles de permaculture dans des écoles, pour leur permettre de produire de la nourriture saine pour soutenir leurs propres programmes alimentaires ; et développé un guide de formation en agroécologie permettant aux travailleur·euse·s sur le terrain de partager ces connaissances aux jeunes.

  • 2021
  • Youth In Permaculture Award
Photo: SCOPE Kenya

Informations sur les projets


Also short-listed

Extinction Rebellion Youth Solidarity

Extinction Rebellion Youth Solidarity lutte pour la libération, en tant que groupe environnemental dirigé par des jeunes, et pratiquant activement la solidarité. Le groupe a pour but de résister au suprémacisme blanc, à la dominance hétéropatriarchale, à l’impérialisme, au spécisme et à toutes les formes d’oppression, en solidarité avec les communautés autochtones et locales.

Extinction Rebellion Youth Solidarity a émergé d’un travail de groupe pour une mobilisation des jeunes basée sur la solidarité. Le groupe a mis en place des actions, événéments et campagne, dans le but de répondre à la question suivante : comment bien vivre et résister, tout en entreprenant un parcours de désapprentissage des états d’esprits oppresseurs, et de représentation de la non-violence?

Les succès du groupe incluent:

  • Une exploration de la décolonisation dans l’éducation et l’environnementalisme, avec l’aide d’éducateur·rice·s locaux·ales et de chef·fe·s maasaï
  • Sa collaboration à un événement éducatif de 5 jours à l’Imperial College London, appelant à décoloniser, décarboniser et démocratiser.
  • Son influence dans une affaire judiciaire au Brésil, en faveur des droits de la communauté Guaranì Mbya, en organisant une lettre ouverte à l’intention du juge.
  • La production et dissémination du manifeste Climate Crisis is a Racist Crisis au sein de XR UK.
  • Le projet Organized The Future of Conservation: COP26 and Beyond, qui implique 5 leaders autochtones et de communautés locales, en Afrique et en Abya Yala.
  • 2021
  • Youth In Permaculture Award

RE-PEAT

Les tourbières sont les principaux réservoirs de carbone ; leur dégradation entraîne donc de grandes quantités d’émissions de carbone (5% des émissions mondiales causées par les êtres humains). Mais ce n’est pas la seule caractéristique qui fait des tourbières un milieu si spécial.

RE-PEAT est un projet dirigé par des jeunes, qui estime que la question des tourbières doit faire partie intégrante dans les conversations écologiques et climatiques. Le groupe a constaté qu’ouvrir le dialogue au sujet des tourbières peut déboucher sur d’autres points de vue très intéressants sur d’autres sujets liés, comme la justice sociale, l’économie, la langue et l’histoire.

Son travail, mené à travers l’Europe, suit 3 axes principaux : éducation, collaboration et réimagination.
« Pour ce faire, le groupe mène notamment les actions suivantes : développement d’un programme d’éducation primaire pour sensibiliser dès le plus jeune âge, sous forme de projet pilote en Irlande, à développer idéalement dans bien d’autres écoles cette année ; collecte de représentations personnelles et artistiques des tourbières à travers l’Europe sous forme d’anthologie (EU Peat Anthology), avant que soit décidée la Politique agricole commune du Parlement européen ; organisation de deux festivals internationaux de 24 heures consacrés aux tourbières, qui à eux deux ont inclus plus de 80 conférences et débats en ligne ; création de webinars en 10 parties consacrés aux tourbières au Royaume-Uni, pour développer un élan en amont de la COP26 et du WCSS22 à Glasgow.
 »
Au cours des 5 prochaines années, le groupe espère construire un réseau international de jeunes en faveur des tourbières, qui lutterait pour des politiques plus fermes en ce qui concerne les tourbières, et pour amplifier les voix sous-représentées.

  • 2021
  • Youth In Permaculture Award
Photo: RE-PEAT

Informations sur les projets