Instituto Mesoamericano de Permacultura

L’Instituto Mesoamericano de Permacultura (IMAP) a été fondé en 2000 à San Lucas Tolimán, aux abord du lac Atitlán sur les terres mayas du Guatemala.

Il a été créé par un groupe Maya Kakchiquel souhaitant mettre à profit les espèces de plantes indigènes, la permaculture, l’éducation et les savoirs traditionnels autochtones pour générer une guérison sociale après 36 de conflits armés internes, qui ont eu pour victimes de centaines de communautés, déplacé des millions de personnes loin de leurs territoires et perturbé le partage de leurs cultures et connaissances ancestrales.

L’IMAP a été mis en place pour faire face, de façon exhaustive, aux problèmes de la pauvreté et de la malnutrition auxquelles les communautés autochtones font face dans le bassin du lac et à travers la région mésopotamienne. Ces communautés ont souffert de façon disproportionnée pendant la guerre, et ont été laissées largement dépossédées même après la signature de l’accord de paix. Le travail de l’IMAP vise à garantir à ces communautés l’accès aux terres, aux graines et à une excellente éducation en permaculture.

L’IMAP a formé plus de 10 000 agriculteur·rice·s à petite échelle sur les principes de base de l’agroécologie et de la conservation des graines, augmentant ainsi la capacité des communautés à s’adapter à la variabilité du climat. Dans le même temps, l’IMAP combat la malnutrition en promouvant la souveraineté alimentaire et en renforçant le marché local.

  • 2021
  • Established Projects
Photo: Instituto Mesoamericano de Permacultura

Informations sur les projets