Prix de projets établis

Ce prix vise les groupes communautaires, organisations, réseaux et entreprises pouvant justifier d’un travail et d’une certaine réussite sur plus de 5 ans.

Nous aimerions que la somme gagnée permettra de faire connaître leur travail et d’inciter davantage de personnes à s’engager dans le mouvement de la régénération.


Gagnants du prix pour 2021

En 2021, deux lauréats se partageront un prix de 50 000 £.

Vous trouverez ci-dessous les gagnants et les autres projets présélectionnés.

Gagnant

Instituto Mesoamericano de Permacultura

L’Instituto Mesoamericano de Permacultura (IMAP) a été fondé en 2000 à San Lucas Tolimán, aux abord du lac Atitlán sur les terres mayas du Guatemala.

Il a été créé par un groupe Maya Kakchiquel souhaitant mettre à profit les espèces de plantes indigènes, la permaculture, l’éducation et les savoirs traditionnels autochtones pour générer une guérison sociale après 36 de conflits armés internes, qui ont eu pour victimes de centaines de communautés, déplacé des millions de personnes loin de leurs territoires et perturbé le partage de leurs cultures et connaissances ancestrales.

L’IMAP a été mis en place pour faire face, de façon exhaustive, aux problèmes de la pauvreté et de la malnutrition auxquelles les communautés autochtones font face dans le bassin du lac et à travers la région mésopotamienne. Ces communautés ont souffert de façon disproportionnée pendant la guerre, et ont été laissées largement dépossédées même après la signature de l’accord de paix. Le travail de l’IMAP vise à garantir à ces communautés l’accès aux terres, aux graines et à une excellente éducation en permaculture.

L’IMAP a formé plus de 10 000 agriculteur·rice·s à petite échelle sur les principes de base de l’agroécologie et de la conservation des graines, augmentant ainsi la capacité des communautés à s’adapter à la variabilité du climat. Dans le même temps, l’IMAP combat la malnutrition en promouvant la souveraineté alimentaire et en renforçant le marché local.

  • 2021
  • Established Projects
Photo: Instituto Mesoamericano de Permacultura

Informations sur les projets

Gagnant

Permatil

Permatil autonomise les populations grâce à des projets communautaires de permaculture depuis 2001. Le groupe a identifié le besoin urgent de régénérer l’environnement naturel du Timor oriental et d’assurer des revenus durables pour des communautés résilientes, tout en renforçant la culture locale et les savoirs traditionnels.

Son travail inclut:

  • La planification et la mise en place de projets de permaculture avec des communautés du Timor-Leste
  • La formation de futurs organismes de formation, notamment les ONG et les personnels du gouvernements, les leaders communautaires et les agriculteur·rice·s locaux, dans les domaines de la conservation de l’eau et des sols, l’agroécologie, l’agroforesterie, l’aquaculture et l’agriculture bio
  • La mise en place d’un réseau national agricole de souveraineté alimentaire
  • Des projets de restauration et de préservation de l’eau, visant à réhabiliter les sources d’eau et stocker l’eau dans les sols pour 174 communautés
  • La production de ressources éducatives timoraises, notamment des guides illustrés, des films, des posters et le Permaculture Guidebook from Timor-Leste (2008)
  • La réalisation du Tropical Permaculture Guidebook (2018), disponible en ligne à un prix fixable par chaque personne selon ses moyens
  • L’intégration d’un programme de jardins scolaires en permaculture dans le programme national pour les écoles primaires – une première mondiale
  • La défense d’un changement basé sur la permaculture auprès des gouvernements, du secteur privé et des communautés.

Permatil souhaite sensibiliser sur son travail dans la région, afin de montrer à d’autres groupes les avantages de la permaculture, et de les encourager à la pratiquer à leur tour – notamment par le biais de jardins scolaires dédiés, de la conservation de l’eau, de la plantation d’arbres et de projets de jeunesse « en action ». Le grouep souhaite également commencer à collaborer avec d’autres organisations sur des projets futurs.

  • 2021
  • Established Projects
Photo: Permatil

Informations sur les projets


Also short-listed

Al Balqa

Al Balqa a commencé son parcours en 2014 en Jordanie, avec la campagne « un arbre pour chaque enfant » et un travail en partenariat avec les marchés fermiers locaux pour y vendre les récoltes d’agriculteur·rice·s à petite échelle, en particulier celles des femmes, afin de leur donner une indépendance financière.

Depuis sa création, le projet a:

  • Étendu sa portée sur 8 villages;
  • Étendu sa campagne de plantation d’arbres à 10 arbres pour chaque foyer dans le village de Bayoundha, jusqu’à atteindre 6 200 arbres indigènes et/ou fruitiers et 15 000 plantes médicinales ; sur ce projet, le groupe travaille étroitementavec les femmes de chaque communauté pour les aider à développer leur autonomie;
  • Ouvert un centre de formation en permaculture;
  • Réétabli la coopérative agricole locale;
  • Organisé un club créatif comptant 45 enfants et fournissants des repas chauds;
  • Planifié la mise en place de deux jardins-forêts et pépinières d’espèces indigènes, pour régénérer l’évologie dans la municipalité d’Al-Artha.

Le projet est entièrement dirigé et géré par des femmes, mettant ainsi en valeur les innovations inspirées par les femmes et changeant l’image des femmes musulmanes en milieu rural dans la communauté.

Le projet a permis à de nombreux·euses agriculteur·rice·s, jeunes et femmes de s’intégrer dans une économie verte reposant sur la restauration de la biodiversité, la récolte de l’eau et le tourisme agricole ou d’aventure, le tout en renouvelant continuellement les ressources de la nature.

  • 2021
  • Established Projects

CoRenewal

CoRenewal est un groupe avant-gardise de développement de solutions écologiques innovantes. Depuis plus d’une décennie d’existence, le groupe soutient notamment des communautés autochtones victimes de pollution pétrolière en Amazonie, et promeut des mobilisations de défense et de préservation des cours d’eau post-feux de forêts en Californie.

Cette ONG se consacre à la préservation de la biodiversité et à la réaction aux impacts des catastrophes naturelles et de la pollution environnementale, tant sur le plan communautaire que sur le plan des écosystèmes. CoRenewal associe les qualités de la bioremédiation locale, de recherches scientifiques rigoureuses et de développement des compétences à l’échelle communautaire. En travaillant avec des champignons, levures et autres entités biologiques, leurs programmes facilitent une recherche scientifique innovante et la mise en place de technologies de remédiation dirigées par la communauté et basées sur la nature.

Par exemple, CoRenewal travaille avec les leaders communautaires locaux pour, premièrement, étudier l’impact de la contamination pétrolière sur les communautés microbiennes et le fonctionnement des écosystèmes, afin de soutenir les communautés autochtones et les habitats naturels en Amazonie équatoriale qui doivent faire face aux effets toxiques des activités de Chevron/Texaco ; et deuxièmement, développer et sensibiliser à des méthodes de bioremédiation en Amazonie. En collaboration avec des entités partenaires, CoRenewal examine aussi la capacité des champignons, levures et microbes originaires de la région à faciliter la régénération des éco-systèmes post-feux de forêts.

  • 2021
  • Established Projects
Photo: CoRenewal

Informations sur les projets

Dajopen Waste Management

Dajopen Waste Management Project est une organisation communautaires fondée par des membres du chef-lieu de kitale (Kenya). Sa mission est d’aider à assainir l’environnement de la ville en réusilisant et en recyclant les déchets solides municipaux, au profit des bidonvilles et fermes à petite échelle locales, et aussi d’améliorer la sécurité alimentaire en produisant et en fournissant des engrais bio aux agriculteur·rice·s.

L’organisation a formé plus de 165 000 personnes à la gestion des déchets et à l’agriculture bio, et 8 groupes communautaires à la fabrication de produits recyclés. Les activités du projet incluent : le compostage de déchets organiques biodégradables, la fabrication de briquettes à partir de feuilles d’arbres séchées et de pulpe de papier, la fabrication d’égreneuses à maïs à partir de déchets métalliques, et enfin le soutien d’agriculteur·rice·s à petite échelle, particulièrement les femmes, qui sont chargées de la plupart des tâches ménagères dans la famille. Le groupe aide ses membres à innover pour tirer profit de la forte quantité de déchets générés, de façon à créer des entreprises viables.

L’Ouganda (pays voisin du Kenya) a également envoyé dans le pays des leaders civiques afin qu’ils·elles puissent en apprendre davantage sur la gestion des déchets via cette initiative.

  • 2021
  • Established Projects
Photo: Dajopen Waste Management

Informations sur les projets

  • Swahili English

Malawi Schools Permaculture Clubs

Malawi Schools Permaculture Clubs (MSPC) forme les éducateur·rice·s du nord du Malawi à la mise en place de clubs extra-scolaires de permaculture pour leurs élèvres. Grâce à ces clubs, les élèves acquièrent des connaissances et compétences en permaculture, qu’ils·elles peuvent appliquer directement à l’école et créer des jardins en polyculture, afin d’y cultiver des plantes indigènes.

Le groupe existe aujourd’hui depuis 6 ans et a travaillé avec 22 écoles, touché 2 000 personnes et formé 120 éducateur·rice·s. Il a développé des packs de formation permettant aux éducateur·rice·s d’organiser leurs sessions, et fourni des ressources de base, comme des outils et des graines, pour permettre aux écoles de démarrer leurs activités de permaculture, le tout en développant la participation des membres de la commuanuté à la réalisation des projets.

Le groupe MSPC se prépare actuellement à lancer un programme partenaire permettant de soutenir des ONG dans d’autres régions, et de leur permettre de mettre en place leurs propres clubs de permaculture et réseaux de soutien pour les éducateur·rice·s. MSPC est aussi au cœur d’un projet pilote, le Permaculture Evaluation Toolkit (PET), qui permet de tester un modèle d’évaluation de l’impact des programmes de permaculture locaux, dans le but d’analyser plus rigoureusement leurs impact et identifier les outils accessibles pour élargir le mouvement de la permaculture.

  • 2021
  • Established Projects

Reviveolution

Reviveolution a pour but de préserver et partager les savoirs ancestraux de façon à activer l’ensemble du spectre du potentiel humain. Son but est que les individus, les communautés et les écosystèmes puissent vivre en bonne santé, grâce à une éducation interculturelle, une préservation de l’environnement basée sur les sols et un développement de réseaux.

Depuis 2013, le groupe travaille étroitement avec la nation Q’ero ; il a participé à quatre rassemblements mondiaux, trois conseils inter-tribus, plus de trente événements internationaux, et a organisé plus de 20 retraites et 50 cérémonies et ateliers interculturels.

En 2017, le groupe a aidé au financement de l’achat d’une ferme de taille familiale dans la Vallée sacrée au Pérou. Cette ferme, aujourd’hui un modèle d’agriculture régénératrice, un sanctuaire botanique, un espace d’apprentissage et de rencontres interculturels et un espace cérémoniel sacré, est vouée à devenir l’un des nombreux éco-hubs dirigés par des peuples autochtones dans la région et dans le monde.

Aujourd’hui appelé le Sanctuaire botanique de la Mère guérisseuse (« Hampi Mama »), ce terrain a pour but de devenir un espace phare pour les pratiques de régénération, dirigé par des guérisseuses quechua, reflétant leur inspiration de développer des bons reflexes de bonne santé à travers la communauté et les paysages locaux.

Pendant la pandémie de coronavirus, elles ont été sollicitées en tant qu' »interprètes culturelles » entre les communautés autochtones locales et la population étrangère, afin de mettre en place un système en boucle fermée permettant de fournir des paniers alimentaires d’urgence, livrés à cheval, à plus de 300 familles dans un rayon de 4,5km ; elles ont également coordonné plus de 20 meetings et des sessions d’apprentissage mutuel dans le domaine de l’agriculture régénératrice.

Reviveolution croit qu’une profonde interconnexion entre nous et la toile qui compose la vie sur la planète est le chemin à suivre, en appliquant des principes ancestraux à des problèmes modernes. Le groupe croit également que la régénération interne et externe permet de transformer les systèmes, les populations et les paysages.

  • 2021
  • Established Projects
Photo: Reviveolution

Informations sur les projets

The Jupago Kreká Collective

The Jupago Kreká Collective a été créé en 2005 pour la construction de son Projet de Vie (Life Plan) suivant les principes du Lymolaygo Toype (bien-vivre xukuru).

Après avoir reconquis leurs terres ancestrales, les membres du collectifs se sont engagé·e·s à se détacher du modèle d’exploitation des sols par les ranchs, modèle qui met en danger la biodiversité et destabilise le mode de vie xukuru, au profit de l’application des pratiques et savoirs de l’Agriculture Sacrée.

Le collectif promeut le rétablissement de l’agrobiodiversité dans les régions dégradées, ainsi que la valorisation de pratiques et de savoirs ancestraux d’une agriculture sacrée qui structure un mode de vie connecté au monde ancestral ; il recherche l’harmonie entre la biodiversité et la diversité spirituelle qui existe dans l’environnement. Le collectif a également établi le complexe sacré Caxo da Boa Vista, comme référence pour l’agriculture traditionnelle, avec l’aide de collectifs de jeunes et de femmes xukuru.

The Jupago Kreká Collective considère la santé comme résultat universel de son travail, qui appelle à des actions pour la bonne santé des êtres humains, des plantes, des animaux, des esprits et de la terre. Les guérisseuses de la communauté sont les gardiennes du savoir guérisseur ancestral ; elles guident le collectif avec soin vers la bonne santé d’un tout associant le corps, l’âme et l’esprit.

  • 2021
  • Established Projects
Photo: The Jupago Kreká Collective

Informations sur les projets

  • Portuguese
  • +55 87 999984985
  • Aldeia Couro D’Antas/Boa Vista – TI Xukuru do Ororubá Pesqueira Pernambuco 55200-000 Brazil

Women’s Initiative Gambia

Women’s Initiative Gambia (WIG) aide les personnes désavantagées en Gambie à améliorer leurs revenus et leur qualité de vue tout en prenant activement soin de l’environnement.

L’autonomisation des composants locaux est intégrale : les projets sont mis en place grâce à l’aide des femmes, jeunes et groupes en situation de handicaps à l’échelle locale, dans des villages ruraux, afin de leur donner leur mot à dire dans leur propre développement, tout en les aidant à améliorer leurs compétences en planification d’investissements et en prise de décisions, afin de leur permettre de devenir des agents économiques actifs dans leurs communautés.

WIG a mis en place plus de 70 projets environnementaux et de gestion des déchets à travers le pays. Le groupe fournit des formations en nettoyage des milieux naturels, en réutilisation des déchets plastiques et en commercialisation de produits fabriqués à partir de plastique recyclé. Ces formations apprennent aussi à développer des carburants culinaires alternatifs, à partir de coques d’arachides et de noix de coco, ou autres déchets organiques, pour remplacer le charbon traditionnel (qui est cause de déforestation et de pollution de l’air).

WIG propose aussi une grande variété d’autres programmes, par exemple des jardins scolaires, des programmes d’alimentation et de nutrition, de l’agroforesterie, de la permaculture et de l’apiculture, une amélioration de la sécurité alimentaire et enfin une restauration des terres dégradées pour améliorer la production de denrées commercialisables.

  • 2021
  • Established Projects
Photo: Women’s Initiative Gambia

Informations sur les projets