Prix d’Influence

Ce Prix s’adresse à la catégorie suivante: Ce fonds est destiné à récompenser des associations et réseaux locaux, nationaux ou internationaux qui militent en faveur de la régénération dans nos politiques, dans nos réglementations et dans l’opinion publique.

Son but est de soutenir ceux qui œuvrent à changer le contexte dans lequel nous travaillons tous et à construire et à renforcer le mouvement de la régénération.

Il existe au moins deux Prix dans cette catégorie, offrant à chaque lauréat une récompense pouvant aller jusqu’à 25 000 £.

Nous avons pour objectif d’accorder au moins l’un de ces prix à un projet de petite échelle.

Les projets gagnants seront annoncés en mai 2023.


Projets présélectionnés pour le Prix 2023

Eco House Global

Eco House est une organisation à but non lucratif d’Action for Sustainability dont l’objectif principal est de promouvoir le développement durable par l’éducation, la politique, la communication, le conseil, la restauration écologique et le bénévolat.

L’organisation se compose de 12 départements internes, chacun d’entre eux planifiant, développant et exécutant une variété de programmes socio-environnementaux. Eco Global House vise à rendre le monde meilleur grâce à de petites actions qui, une fois multipliées, font une énorme différence.

Le travail d’Eco House Global s’étend au niveau international comme au niveau national et local, et ses réalisations/travaux jusqu’à présent incluent :

  • La gestion de plus de 40 programmes en cours
  • Disposer de l’un des plus grands réseaux de volontaires d’ONG du pays
  • Avoir plus de 20 personnes employées à plein temps
  • Être reconnu par les Nations-Unies comme Youth Leaders in Development for the International Community
  • Être nommé organisation d' »intérêt environnemental » par le Congrès national argentin.
  • L’organisation de débats et d’audiences publiques
  • Enseigner la crise climatique aux journalistes, aux politicien·ne·s et aux autres responsables du gouvernement
  • Compter 12 départements, dont des départements qui aident à la reforestation, à la consultation, à l’éducation dans les écoles locales, etc.
  • 2023
  • Influence Award
Photo: Eco House Global

Informations sur les projets

FEASTA: The Foundation for the Economics of Sustainability

FEASTA est une fondation basée au Cloughjordan Ecovillage en Irlande. Ses membres viennent de 11 pays différents, et la fondation travaille à une échelle internationale.

FEASTA reconnaît l’énorme pouvoir de la narration et des arts pour susciter le changement. Le nom « Feasta », qui signifie « désormais » en irlandais, est étroitement associé à un poème du 18e siècle qui exprime une profonde tristesse face à la déforestation, à la perte de biodiversité et aux mauvais traitements infligés aux personnes vulnérables qui ont marqué la période coloniale, mais qui se termine également par l’affirmation que lorsque la situation s’améliorera à nouveau, il y aura « des danses en longs cercles, des feux de joie et des violons ».

La mission de FEASTA est d’identifier les caractéristiques (économiques, culturelles et environnementales) d’une société véritablement durable, de définir comment la transition nécessaire peut être mise en place et de promouvoir la mise en œuvre des mesures requises à cette transition.

La fondation a notamment mis l’accent sur la nécessité de ne pas se limiter au PIB pour mesurer le progrès, sur les mesures de protection sociale telles que le revenu et les services de base universels, sur la fiscalité progressive fondée sur les biens communs, sur l’idée de gérer l’atmosphère comme un bien commun et sur la nécessité de veiller à ce que la voix de chacun·e – y compris celle des pays du Sud – soit entendue dans le processus décisionnel.

Ces 24 dernières années, FEASTA a :

  • Co-organisé 10 conférences majeures
  • Co-organisé environ 60 ateliers, séminaires et présentations
  • Créé un site web contenant des articles, des livres, des vidéos et une vaste collection documents explicatifs et de travail dont beaucoup ont été republiés.

Beaucoup de leurs idées ont suscité beaucoup d’attention depuis 1998.

  • 2023
  • Influence Award
Photo: FEASTA: The Foundation for the Economics of Sustainability

Informations sur les projets

Institut Yorenka Tasorentsi

Le Yorenka Tasorentsi Institute a été fondé en 2018 et est menée par Benki Piyako, leader spirituel autochtone et activite environnemental. L’institut travaille dans la Upper Juruá Region et d’autres régions du Brésil et du Pérou, et offre un modèle au reste du monde.

Le Yoranka Tasorentsi Institute œuvre pour la préservation et la protection de ma nature et de l’héritage culturel autochtone traditionnel. Sa mission est de transformer les zones dégradées de la forêt Amazonienne en écosystèmes abondants, biodiversifiés et autonomes, tout en préservant les savoirs ancestraux traditionnels et dans toutes les sphères de la culture autochtone.

La vision holistique de l’institut comprend 5 éléments clés :

  • Écologique – la restauration et la reforestation des zones dégradées
  • Éducatif – en formant les jeunes leaders et en favorisant l’émancipation des communautés autochtones et non-autochtones afin de leur permettre de devenir les futur·e·s défenseur·se·s de leurs territoires.
  • Social – en créant de nouvelles opportunités durables et du revenu continu pour les familles locales
  • Culturel – en préservant et en donnant de la visibilité aux savoirs autochtones traditionnels
  • Mondial – en construisant un modèle de régénération environnementale de zones dégradées voué à être partagé à des leaders de communautés à travers le monde.

L’équipe de Yorenka Tasorentsi a :

  • Planté plus de 2 millions d’arbres ces dix dernières années, avec le but d’en planter 2 de plus sur les 4 prochaines années.
  • Protège actuellement plus de 1000 hectares de terres sur la municipalité de Marechal Thaumaturgo, et soigne les zones dégradées par l’élevage de bétail et l’exploitation forestière illégale.
  • 2023
  • Influence Award
Photo: Institut Yorenka Tasorentsi

Informations sur les projets

Rawa Fund

Rawa travaille à la défense et au renforcement d’un écosystème social palestinien émancipateur et résilient, capable de résister au régime colonial israélien, de renforcer le tissu social et de démontrer le potentiel d’un changement créatif mené par les communautés.

Dans l’optique d’atteindre une société palestinienne libérée, autodéterminée, juste et participative, Rawa considère les petites communautés intersectionnelles comme des points d’ancrage essentiels pour permettre aux personnes d’accéder au pouvoir, de partager les ressources et de maintenir un bien-être et une abondance collective.

Le modèle pilote de subventionnement participatif et de soutien holistique de Rawa a été lancé en 2018. Plus de 60 subventions ont été accordées à de petites initiatives communautaires (pour la plupart non enregistrées) à travers la Cisjordanie, Jérusalem, les zones palestiniennes d’avant 1948 et Gaza, notamment dans les domaines de:

  • L’agriculture et les coopératives agricoles communautaires
  • Les entreprises sociales menées par des femmes
  • La formation aux premiers soins pour les petites associations
  • Le recyclage et la réutilisation créative
  • Les troupes de théatre traitant de sujets politiques mobiles
  • L’organisation pour les personnes en situation de handicap dans les camps de personnes réfugiées
  • L’organisation politique de la jeunesse
  • Et bien d’autres encore
  • 2023
  • Influence Award
Photo: Rawa Fund

Informations sur les projets

Six Inches of Soil

Six Inches of Soil est le premier documentaire long-métrage d’impact à être réalisé sur l’agriculture et l’agroécologie régénératives au Royaume-Uni.

Le projet a commencé par un film commandé par une ONG en 2021 sur l’agriculture régénérative dans le Cambridgeshire. Avec plus de 15 000 vues et des critiques enthousiastes, l’équipe de production-réalisation a réalisé qu’une histoire plus approfondie méritait d’être racontée. « Six Inches of Soil » raconte l’histoire de notre système alimentaire défaillant et ce qui peut être fait pour le changer, en suivant le parcours fascinant de trois nouvelles recrues dans l’agriculture régénérative. Au cœur de l’histoire se trouve un appel à restaurer nos sols, à accroître la diversité et à redécouvrir les pouvoirs régénérateurs de notre nature.

Le film, destiné à sortir fin 2023 est un outil éducationnel et militant qui cherche à toucher :

  • Les agriculteur·rice·s : en décrivant avec justesse les opportunités et défis rencontrés lors de l’adoption de pratiques régénératrices et de l’établissemnt de chaînes d’approvisionnement alternatives ;
  • Les personnes décisionnaires : favoriser un environnement politique propice à la mise en place d’une culture alimentaire et agricole régénératrice ;
  • Les personnes lambdas qui s’alimentent : en expliquant l’impact des choix alimentaires et comment ces choix peuvent soutenir les systèmes alimentaires alternatifs qui procurent de la nourriture saine, abordable et régénérative.

Six Inches of Soil fait déjà des vagues au sein des mouvements régénératifs et agroécologiques à travers leur engagement sur les réseaux sociaux, une campagne de crowdfunding et des partnariats avec des ONG. L’équipe est en train de préparer une campagne à impact social d’un an pour 2024, avec des visionnages, des sessions de Q&A, une version plus courte pour les écoles et des ressources adaptées. Il y a déjà beaucoup de demandes pour des visionnages dans des fermes. Six Inches of Soil est une initiative entièrement bénévole et à but non lucratif.

  • 2023
  • Influence Award
Photo: Six Inches of Soil

Informations sur les projets

Size of Wales (Taille du Pays de Galles)

La taille du Pays de Galles (2 millions d’hectares) est souvent utilisée pour mesurer le rythme de la déforestation mondiale. L’organisation caritative a été créée pour renverser l’utilisation négative de la taille du pays de Galles et encourager les citoyennes de tout le pays à contribuer à la protection d’une zone de forêt tropicale de la taille du pays de Galles, dans le cadre de la réponse nationale au changement climatique.

L’organisation caritative reconnaît que les habitudes de consommation et les systèmes alimentaires et agricoles sont à l’origine d’une crise du climat et de la nature et soutient les actions communautaires au Pays de Galles et à l’étranger pour s’attaquer aux problèmes structurels sous-jacents.

Actuellement, Size of Wales finance neuf projets à fort impact en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie du Sud-Est, qui aident les communautés autochtones et locales à protéger les forêts tropicales, à faire pousser plus de 20 millions d’arbres en utilisant des techniques agroforestières et à promouvoir l’agriculture régénérative, comme les coopératives de café et les groupes de permaculture.

Au cours des trois dernières années, elle a développé une campagne visant à faire du Pays de Galles une nation sans déforestation qui appelle le gouvernement, les organismes du secteur public, les entreprises et les groupes communautaires à prendre des mesures pour éliminer la déforestation importée de leurs chaînes d’approvisionnement. L’organisation caritative est aujourd’hui une force motrice du changement au Pays de Galles et influence les personnes en charge des décisions politiques et le public pour créer de l’action.

Size of Wales s’est également engagé auprès de plus de 18 000 enfants au Pays de Galles pour les inciter à agir en faveur du climat, et a lancé le programme primé MockCOPs. Il a également soutenu les Youth Climate Ambassadors, un groupe d’activistes climatiques dirigé par des jeunes qui fait entendre la voix des peuples autochtones et des jeunes, sont souvent exclus des discussions sur le climat.

  • 2023
  • Influence Award
Photo: Size of Wales (Taille du Pays de Galles)

Informations sur les projets

The Ethos Fellowship at Permaculture Education Institute

Le Permaculture Education Institute, créé en 2018 et basé en Australie, forme des enseignant·e·s en permaculture sur 6 continents.

L’institut se consacre au soutien du développement des éducateur·rice·s en permaculture dans le monde entier, en tant que forme d’activisme climatique, de régénération et de construction de communautés robustes et résilientes.

L’Ethos Fellowship est un programme gratuit qui met en relation de jeunes éco-[pr]activistes du monde entier (y compris de camps de personnes réfugiéés) avec des spécialistes de l’écologie tels que Fritjof Capra, Nora Bateson, Jeremy Lent, Helena Norberg-Hodge et d’autres. Il s’agit d’une « éco-université sans murs » qui enseigne aux jeunes de Zanzibar à Pune, de l’Ukraine à l’Australie.

Pour le Permaculture Education Institute, le cœur même de la régénération est une évolution de la pensée vers un paradigme écologique. Cela nécessite l’ouverture de discussions et de contextes qui permettent à d’autre types de conversations de se produire, à d’autres formes d’éducation d’être expérimentées, à une communauté mondiale de bonnes pratiques d’être créée, à de nouveaux types de leaders qui peuvent aider à donner vie à de nouvelles façons de vivre de manière régénérative.

La bourse Ethos Fellowship est une opportunité pour les jeunes de 15 à 25 ans de participer à ce changement, de poser des questions profondes, d’inviter des aîné·e·s qui les inspirent, de collaborer à des projets, de décortiquer des concepts, de décoloniser leur esprit et de nouer des amitiés et des partenariats à vie avec leurs congénères et leurs mentors. L’échange interculturel et l’apprentissage mutuel sont transformateurs.

  • 2023
  • Influence Award
Photo: The Ethos Fellowship at Permaculture Education Institute

Informations sur les projets

The European Coordination Via Campesina (ECVC)

La European Coordination Via Campesina (ECVC) est un petit collectif d’agriculteurs et d’agricultrices paysan·ne·s à travers l’Europe.

Aujourd’hui, les paysan·ne·s sont confrontés à de nombreux défis, tels que le changement climatique et l’appauvrissement de la biodiversité, qui ont un impact direct sur leurs champs. La crise agricole est aggravée par la situation géopolitique. Ces événements révèlent l’inadéquation des marchés internationaux pour une régulation des prix agricoles dans l’intérêt général.

ECVC se bat pour la souveraineté alimentaire, l’agroécologie et les droits paysans. Le collectif croit fermement que les paysan·ne·s sont les mieux placé·e·s pour apporter le changement systémique nécessaire à l’amélioration du modèle agricole européen. Il croit que le changement social est possible à travers une organisation des personnes concernées pour revendiquer et protéger leurs droits.

Le travail de l’ECVC inclut :

  • La promotion d’un modèle agroécologique de production ancré dans les savoirs agricoles traditionnels, qui travaillent avec la nature, et non contre elle.
  • Défendre des politiques qui s’assurent que les communautés agricoles puissent nourrir leur populations avec de la nourriture saine et locale, tout en travaillant dans des conditions dignes.
  • Faciliter les actions unifiées et coordinées sur le continent Européen, afin d’impacter et remanier les politiques Européennes.
  • Veiller à ce que les voix paysannes soient entendues et représentées, non seulement dans les sphères institutionnelles mais aussi au cœur des mouvements sociaux qui se battent pour les justices sociales et climatiques, afin de construire un meilleur futur commun.

L’ECVC veut continuer à renforcer sa présence sur les forums politiques afin de faire entendre les voix paysannes.

  • 2023
  • Influence Award
Photo: The European Coordination Via Campesina (ECVC)

Informations sur les projets

Think Like a Tree (Pensez Comme Un Arbre)

Think like a Tree a été fondé par Sarah Spencer en 2017, suite à l’obtention de son diplôme en Permaculture Design.

Sarah a identifié les outils, les principes et l’éthique de la permaculture, du biomimétisme et d’autres solutions de conception inspirées de la nature, comme s’appliquant à tous les systèmes humains, mais a estimé que ces informations précieuses n’atteignaient pas le grand public assez rapidement dans le contexte d’un monde qui se réchauffe rapidement, de la destruction écologique et de la mauvaise santé mentale et physique.

L’objectif ultime de Think like a Tree est de rendre plus grand public les idées régénératrices et inspirées par la nature. Think Like a Tree identifie ces approches comme les seules solutions connues efficaces sur la planète Terre. Tout son travail vise à « aller à la rencontre des personnes » et leur apporter une aide à leur niveau, dans un langage familier et rassurant, en valorisant la diversité. Les campagnes et actions de sensibilisations menées parlent de l’importance de se laisser apprendre des choses par la nature, et des écosystèmes en tant que modèles pour les systèmes humains, et essaye d’atteindre une audience aussi diverse que possible, au Royaume-Uni comme à l’international.

Le projet comprends plusieurs éléments différents :

  • Le programme « Think like a Tree » aide les personnes à concevoir la vie qu’elles souhaitent tout en prenant en compte les principes éthiques de protection de la terre, protection des personnes, et de partage équitable.
  • Le livre « Think like a Tree: The natural principles guide to life » de Sarah Spencer a permis au projet de prendre plus d’ampleur
  • Le programme « Think Like a Forest » s’adresse aux entreprises et aux organisations et vise à déterminer comment elles peuvent devenir régénératrices, en s’inspirant des principes des écosystèmes naturels.
  • Dix-sept conseiller·e·s ont déjà été formé·e·s au Royaume-Uni. En 2023, le mouvement devrait s’étendre au monde entier.
  • 2023
  • Influence Award
Photo: Think Like a Tree (Pensez Comme Un Arbre)

Informations sur les projets

Tree Talk Plus

Tree Talk Plus a commencé en 2014 en Ouganda, et se concentre particulièrement sur les jeunes et les enfants, scolarisés ou non.

Sa vision est d’avoir des  » communautés basées sur la nature avec une bonne qualité de vie « . Tree Talk Plus s’efforce de façonner les esprits et les attitudes des communautés en Ouganda pour de meilleures pratiques d’utilisation des terres, une résilience accrue face aux catastrophes liées au changement climatique et une amélioration du niveau de vie des gens ordinaires.

Tree Talk utilise une approche basée sur la communication, l’éducation, la participation et la sensibilisation (CEPA : Communication, Education, Participation and Awareness). Cette approche consiste à sensibiliser à des valeurs et des responsabilités et à créer un environnement propice à l’approche pédagogique qui permet l’apprentissage, à travers la mobilisation, la sensibilisation du public et la communication, les engagements journalistiques et médiatiques et les démonstrations occasionnelles sur terrain.

Cette approche encourage la promotion de la formation dans les domaines de la mobilisation et du lobbying, de la recherche, de la gestion responsable et de la supervision des ressources dans le secteur de l’environnement et des ressources naturelles.

Depuis 2019, Tree Talk Plus assure le secretariat pour le Farmer Managed Natural Regeneration (FMNR) Network en Uganda, un réseau de plus de 50 organisations. Le réseau vise à faire évoluer le modèle FMNR dans le pays. Le modèle FMNR aide à la régénération d’arbres autochtones importants sur les terres cultivées et dans les terrains et forêts dégradés. Ces deux dernières années, le réseau FMNR a soutenu la régénération de plus de 98 350 hectares de terres agricoles et forestières.

  • 2023
  • Influence Award